window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-XHHFQQD2M6');

Villa Vuurvogel

Bonheiden
Retour à l'aperçu

Marques

L'avenir du passé
L'ancien et le nouveau se complètent harmonieusement dans l'ancienne résidence de l'architecte Leo Beeck, "Firebird".

Visionnaire. Il s'agit sans aucun doute de l'architecte Leo Beeck, aujourd'hui décédé. La fusion de l'intérieur et de l'extérieur en un tout est un phénomène qui est perçu aujourd'hui comme particulièrement contemporain, mais Beeck l'a fait dès 1959. Il a construit sa propre maison, Vuurvogel, au milieu d'une nature intacte à Bonheiden.

Par exemple, pour profiter au maximum du magnifique jardin naturel, l'architecte a installé une grande fenêtre qui peut disparaître dans le sol grâce à un système de poulies. Visionnaire, donc, cela ne fait aucun doute.

Pour l'aménagement des différentes terrasses, il était très important de respecter cette dynamique intérieur-extérieur sans rompre trop brutalement avec l'architecture d'antan. Une harmonie d'éléments libres dans des matériaux naturels permet cette interprétation logique. Par exemple, la vieille chaise en osier s'harmonise parfaitement avec le mobilier en bois, le tapis en herbes marines et les tables en carreaux exclusifs de Paola Lenti. Sur la terrasse, les différentes nuances de vert et les fibres naturelles établissent immédiatement un lien avec le jardin environnant.

Retour à l'aperçu